Amplifier l’impact de la communauté des entreprises sociales en Ontario

Amplifier l’impact de la communauté des entreprises sociales en Ontario3ci (Carleton Centre for Community Innovation) travaille avec le gouvernement de l’Ontario et les organismes communautaires pour élaborer une norme de mesure d’impact pour les entreprises sociales de l’Ontario.

Les entreprises sociales sont des organisations qui utilisent des stratégies commerciales pour réaliser un impact social ou environnemental. Tout en générant des revenus provenant de la vente de biens et services, les entreprises sociales ont également l’intention explicite de créer des effets positifs et d’évaluer leurs résultats. À mesure que l’entreprise grandit, l’impact social se développe.

Un moyen commun pour les entreprises sociales de l’Ontario de comprendre et de communiquer les effets qu’elles ont sur la société, la communauté, et l’environnement saisit d’une norme de mesure et de déclaration d’impact.

La publication du Plan d’action du group de travail pour la mesure de l’impact sur les entreprises sociales de l’Ontario

Dans le cadre de la Stratégie des entreprises sociales de l’Ontario, le Ministère du développement économique et de la croissance (MEDCE), en collaboration avec le gouvernement fédéral, la Fondation Trillium de l’Ontario, des experts en mesure de l’impact social, des chefs d’entreprise sociale et autres fondateurs et fondations, a convoqué un Groupe de travail sur les mesures d’impact afin de développer un plan d’action vers une approche standard visant à évaluer les mesures et les rapports des entreprises sociales de l’Ontario. Le Ministère a retenu KPMG pour faciliter le développement du Groupe de travail et du Plan d’action.

Le ministère du Développement économique et de la Croissance (MEDCE) a financé 3ci dans le but de suivre les prochaines étapes quant à l’approche commune de la mesure de l’impact pour Entreprise Sociale Ontario. 3ci travaille avec les partenaires communautaires suivants:

Ensemble, nous invitons Entreprise Sociale Ontario en dialogue pour répondre à trois questions clés:

  • Dans quelle mesure les ES de l’Ontario estiment-ils que le plan d’action proposé est convenable?
  • Quelles parties de la solution proposée pourrait-on mettre en œuvre aujourd’hui?
  • Que faut-il pour être plus prêt?

Rejoignez l’un de nos quatre congrès. Les congrès comprendront une présentation succincte à propos des recommandations et deux exercices interactifs pour assister la communauté des entreprises sociales à comprendre les recommandations, tous dans le but de nous aider à évaluer les prochaines étapes liées aux objectifs de développement durable.

Sondage:

Complétez ce court sondage de 20 minutes [lien hypertexte]. Les questions du sondage vous exprimeront les recommandations principales du rapport (Vous n’avez pas besoin de lire le rapport en premier!), et solliciterons des détails à propos de votre organisation, afin que nous puissions évaluer les prochaines étapes liées à la plateforme de données, aux indicateurs de gouvernance et aux processus communs.

La Table ronde sur l’économie sociale dévoile sa charte officielle!

TRÉSO lance sa charte officielleDans le cadre de la conférence OCE Discovery qui se tient le 15 mai 2017 au Metro Toronto Convention Centre que la Table ronde sur l’économie sociale de l’Ontario (TRÉSO) lancait sa charte.

Produite au terme d’un long processus de consultation et de collaboration, la charte de la TRÉSO cimente les valeurs qui sont celles de l’économie sociale et solidaire en Ontario. Elle offre une rétrospective incomparable sur l’histoire de cet écosystème, elle valide plusieurs définitions et elle met en lumière le rôle central des acteurs et des actrices du secteur dans le développement social et économique de la province.

La TRÉSO, qui rassemble plusieurs dizaines d’organisations liées à l’économie sociale et solidaire de l’Ontario, se dote également d’objectifs clairs. La Table souhaite en effet mieux incarner les voix qu’elle représente, favoriser leur concertation et jouer un rôle clé dans l’élaboration et la mise en œuvre de nouvelles orientations politiques.

Comme l’énonce la charte, « la TRÉSO vise à être le point central des acteurs de l’économie sociale, qui souhaitent mettre leurs ressources en commun afin d’améliorer la qualité de vie générale ainsi que le bien-être de notre société dans son ensemble. En se basant sur les principes de la gouvernance démocratique, de l’équité, de l’égalité, de la solidarité, de l’inclusion, de la durabilité et de la collaboration entre secteurs et acteurs, la TRÉSO est un espace de dialogue, d’échanges et de collaboration qui fait la promotion de la croissance de l’économie sociale ».

Les membres de la TRÉSO sont ravis de se rassembler à la conférence annuelle OCE Discovery avec les joueurs clés de l’économie canadienne, incluant les leaders de l’industrie, les universitaires, le gouvernement, les investisseurs, les entrepreneurs et les innovateurs sociaux. En travaillant au travers de différents secteurs, il s’agit d’un moment idéal pour créer un mouvement autour de la demande de plus en plus palpable pour une économie prenant mieux en compte les personnes et la planète.

Pour Julien Geremie, co-président de la TRÉSO, « la charte est un document constitutif pour l’économie sociale et solidaire dans notre province. Elle met un terme à la confusion des définitions, elle rassemble et elle adresse des enjeux importants. Nous sommes très fiers de soumettre une charte aussi inspirante ».

Le travail de rédaction et de validation a été effectué par plusieurs organismes importants. « Nous nous devons de reconnaître le rôle crucial que plusieurs organismes membres de la TRÉSO ont joué pour atteindre le résultat présent. La collaboration exercée pour la création de la charte illustre bien le travail que nous sommes en mesure de produire lorsque nous nous concertons » ajoute Paul Chamberlain, également co-président de la TRÉSO.

La charte est consultable dès aujourd’hui en ligne. Toutes les personnes ou organisations qui se reconnaissent dans ses valeurs sont invitées à la signer et à la partager.

mécènESS lance une nouvelle plateforme de sociofinancement et bien plus encore !

Une nouvelle plateforme de sociofinancement voit le jour dans le paysage économique du Canada. Portée par le grand rêve d’une pionnière en économie sociale et solidaire, Madame Éthel Côté, mécénESS est une entreprise qui accompagne les citoyennes et citoyens, entrepreneurs sociaux, dans la poursuite de leurs rêves collectifs.

mécénESS offre les services d’une plateforme de sociofinancement, bien sûr, mais aussi de la formation et du mentorat dans le développement de projets inédits. L’objectif : le succès des initiatives qu’elle soutient par le réseautage des gestionnaires à la recherche de fonds, des ressources professionnelles et des investisseurs qui ont à cœur de contribuer au mieux être des communautés.

« Nous rêvions de créer un outil de convergence favorisant la connaissance mutuelle et le partage de ressources. Sortant des sentiers battus du sociofinancement, cet espace de rencontre, de création et de découverte permettra entre autres, aux groupes d’entreprendre leur recherche de financement et aux personnes de contribuer financièrement ou de collaborer à la réalisation de projets collectifs. » de souligner Ethel Côté.

Innovation, solidarité, passion, réciprocité, inclusion et richesse sont les principes fondamentaux qui incitent à une prise en charge collective socioéconomique. Ces valeurs sont à la base de l’action citoyenne que mécènESS poursuit au sein de la société pour un impact social concret auprès des gens.

Qu’il s’agisse de l’obtention de fonds destinés à la création d’une entreprise collective en intégration économique, à l’organisation d’activités pour les aînés, à une production artistique ou à tout autre projet significatif pour votre collectivité, mécénESS peut vous aider à atteindre vos buts.

L’économie sociale et solidaire a depuis longtemps démontré qu’ensemble nous pouvons faire toute la différence, et notre engagement à soutenir les initiatives citoyennes contribue à faire de notre monde, un monde meilleur.

Vous avez une idée originale ?
mécénESS est là pour vous.

En toute solidarité, cette plateforme de sociofinancement a été rendue possible grâce à l’apport de WP Expert, une entreprise d’IT in MIND inc. à la programmation, miroirsauvage.com et Clair de Plume à la révision stratégique et de mécènESS à la création et à l’investissement .

L’Astrolabe déchaîné

Vous avez un projet communautaire à saveur économique à lancer ?
Vous souhaitez créer un produit ou un service original pour la communauté ?

L'Astrolabe déchaîné L’Astrolabe déchaîné est un concours qui vise à reconnaître et à mettre en valeur les projets des communautés francophones de l’Ontario.

Le concours vise à permettre aux organismes locaux et régionaux francophones de l’Ontario de présenter un projet de développement économique communautaire à accomplir dans l’année et pour lequel ils pourront obtenir un appui financier.

Prix

L’organisme gagnant de L’Astrolabe déchaîné désigné par le jury reçoit :

• 10 000 $

  • Couverture médiatique provinciale
  • Promotion sur le site internet et dans les médias sociaux de L’Assemblée – durée 1 an
  • Adhésion gratuite de deux (2) ans à L’Assemblée
  • Accès illimité au Centre d’information en ressources financières (CIRF)
  • Accès au salon VIP lors du Grand Rassemblement de L’Assemblée à Toronto
  • Une (1) paire de billets VIP pour le Grand Spectacle de clôture du 400e à Toronto
  • DVD souvenir de la soirée L’Astrolabe déchaîné
  • Reconnaissance dans le matériel promotionnel de L’Assemblée

L’organisme “coup de coeur du public” de L’Astrolabe déchaîné reçoit :

• 5 000 $

  • Couverture médiatique provincial
  • Promotion sur le site internet et dans les médias sociaux de L’Assemblée – durée 6 mois
  • Adhésion gratuite d’un (1) an à L’Assemblée
  • Accès illimité au Centre d’information en ressources financières (CIRF)
  • Accès au salon VIP lors du Grand Rassemblement de L’Assemblée à Toronto
  • Une (1) paire de billets VIP pour le Grand Spectacle de clôture du 400e à Toronto
  • DVD souvenir de la soirée L’Astrolabe déchaîné
  • Reconnaissance dans le matériel promotionnel de L’Assemblée

Les organismes finalistes de L’Astrolabe déchaîné reçoivent :

  • Accès au salon VIP lors du Grand Rassemblement de L’Assemblée à Toronto
  • Une (1) paire de billets VIP pour le Grand Spectacle de clôture du 400e à Toronto
  • DVD souvenir de la soirée L’Astrolabe déchaîné
  • Reconnaissance dans le matériel promotionnel de L’Assemblée

Déroulement du concours

Pré-sélection
Chaque organisme candidat devra déposer un dossier de candidature contenant la présentation du projet sous la forme d’une vidéo de deux (2) minutes.
Parmi les candidatures reçues, 10 projets seront sélectionnés pour participer à la finale.

Finale
Chaque finaliste aura trois (3) minutes pour faire une présentation en direct du projet présélectionné et pour répondre aux questions du jury.

Dates importantes à retenir

Lancement du concours – jeudi 4 juin 2015
Date limite des soumissions – mardi 15 septembre 2015, à 16 h
Dévoilement des finalistes – mercredi 30 septembre 2015
Finale au Westin Harbour Castle, à Toronto – samedi 24 octobre 2015

 

Soumettre un formulaire de mise en candidature

 

Avoir un impact grâce aux entreprises sociales : Rapport d’étape de l’Ontario

Impact – Stratégie de l’Ontario pour l’entrepreneuriat social a été lancée en septembre 2013. Il s’agit d’un plan stratégique pluriannuel dont le but est de faire de l’Ontario le meilleur endroit en Amérique du Nord où démarrer des entreprises sociales et favoriser leur essor et les investissements dans celles-ci. Le rapport d’étape Avoir un impact, grâce aux entreprises sociales fait le point sur les activités réalisées jusqu’à présent dans le cadre de la stratégie.

Le rapport décrit les objectifs fixés dans le cadre de la stratégie et les principaux résultats obtenus jusqu’à présent, dont la création du Fonds pour les projets pilotes d’entrepreneuriat social, grâce auquel 11 intermédiaires sans but lucratif sont habilités à apporter un soutien et une aide financière aux entreprises sociales partout en Ontario.

Voyez les progrès que l’Ontario a réalisés pour ce qui est du soutien apporté aux entreprises sociales partout dans la province.

Trico Charitable Foundation annonce les prix Social EnterPrize 2015

Les prix Social EnterPrize sont décernés par Trico Foundation tous les deux ans pour récompenser les meilleures entreprises sociales du Canada. La date limite pour s’inscrire est le 29 mai 2015 à 16 h (HNR).

En plus des nouveaux éléments et partenariats pour le prix de cette année, Trico Foundation se concentrera sur l’aspect « équipe » de l’entreprise sociale. L’ajout de cette caractéristique permet de s’éloigner du mythe de l’entrepreneur solitaire et de donner la chance aux organisations gagnantes de faire profiter à plus d’un membre de leur équipe de la sagesse et de l’expertise offertes au Social Finance Forum.

Vous trouverez de plus amples renseignements sur http://www.tricofoundation.ca. Les candidats peuvent aller sur https://trico.fluidreview.com/ pour commencer leur inscription.

Finance solidaire/sociale pour les organismes à but non lucratif

Picture6

Le 25 mars 2015 à 12 h (HE), venez participer à un webinaire gratuit sur la  « finance solidaire/sociale pour les organismes à but non lucratif ». 

Soyez les premiers/ères à découvrir plusieurs facettes de la finance solidaire et sociale. 

 

Cette présentation lève d’abord le voile sur ce qu’est la finance solidaire, le concept, les diverses approches et les pratiques, en vous partageant des expériences qui font une différence pour les organismes à but non lucratif. Par la suite, vous pourrez comprendre qui sont les acteurs et actrices de la finance solidaire en découvrant une vingtaine de fonds, programmes de financement et initiatives de mobilisation de fonds de diverses régions canadiennes. Finalement, vous apprendrez les diverses tâches à entreprendre pour développer votre propre stratégie en finance solidaire et cela, en vous inspirant d’exemples concrets réussis.

Date: le mercredi 25 mars 2015de midi à 13h30 (HAE)

Formule: une présentation d’une heure, suivie d’une période de questions de 30 minutes

Pour vous inscrire : https://www.eventbrite.ca/e/finance-solidaire-et-sociale-pour-les-organismes-a-but-non-lucratif-tickets-16201409853

Renseignements: 

Pour accéder au webinaire, veuillez consulter: http://marsdd.it/SFConnectsMar25

Cliquer à gauche de Join Now et laisser quelques minutes à Cisco WebEx pour se configurer. Le mot de passe est 0325.

Numéro : 1-866-261-6767; code du participant : 4665582#

Bien que Cisco WebEx puisse se configurer avec le VoIP et le système audio de l’ordinateur, on recommande fortement de se connecter par téléphone pour obtenir des résultats audio optimaux. En cas de difficultés techniques au cours du webinaire, prière d’envoyer un courriel à Jared Walker au jwalker@marsdd.com pour obtenir de l’aide.

 Collaborateurs :

Picture1 Picture2
Picture3 Picture4

Nous remercions les collaborateurs pour la révision du contenu de cette présentation.

Personne ressource :

Ethel Côté, Pdg de MecenESS inc. 

Impliquée activement en économie sociale et solidaire, depuis plus de 30 ans, Ethel Côté est une entrepreneure sociale, une leader en développement d’entreprises collectives au sein de la francophonie canadienne. Son engagement pour le développement durable des communautés lui a valu de travailler avec de nombreux groupes et communautés dont particulièrement les femmes, les coopératives et les associations communautaires en milieu rural et urbain. Aussi a-t-elle acquis au fil des ans une expertise reconnue en financement diversifié, en gestion, en planification, en développement organisationnel ainsi qu’en communication. Dans le cadre des divers défis qu’elle a su relever, notons sa capacité de favoriser ou d’effectuer des diagnostics réels des situations ; d’élaborer des contenus pédagogiques pertinents ; de mettre en place des processus et des programmes favorisant la saine gestion des ressources et le développement ; d’effectuer des stratégies de mobilisation financière réussie tout en explorant divers modes innovateurs de capitalisation pour les organisations et les entreprises. Qu’il s’agisse de gestion de ressources humaines, de mise en place de partenariats gagnants, d’accompagnement de projets, de consolidation ou du redressement d’entreprises collectives, sa feuille de route témoigne avec éloquence de sa contribution dans la société. À ce jour, plus de 186 organismes, institutions ou entreprises ont fait appel à ses services et plus de 26000 personnes ont suivi ses divers ateliers sur le développement d’entreprises collectives, la gouvernance, la planification stratégique, les plans d’affaires, le leadership, etc. Plus de 50000 personnes la suivent sur diverses plateformes des médias sociaux. Notons qu’elle a mobilisé plus de 16,5 M$ pour réaliser des projets socioéconomiques d’importance en Ontario français. Présentement, Ethel travaille à la mise en place d’une plateforme en sociofinancement francophone pour soutenir la réalisation de projets entrepreneuriaux qui changent le monde!

POUR DES RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS:Picture5

ethel@entreprisesociale.ca  ou 1-613-447-4437

11 organisations choisies pour le Fonds pour les projets pilotes d’entrepreneuriat social annoncé

Le Ministère du Développement économique, de l’Emploi et de I`Infrastructure a annoncé que onze organisations intermédiaires à but non lucratif recevront du financement par le biais du  Fonds de quatre millions de dollars pour les projets pilotes d’entrepreneuriat social.

Le Fonds pour les projets pilotes d’entrepreneuriat social :

  • aide  les entreprises et les entrepreneurs sociaux qui font avancer les causes environnementales et sociales les plus urgentes de l’Ontario tout en créant des emplois.
  • favorise les partenariats avec les organismes intermédiaires sans but lucratif  pour que les programmes soient rentables;
  • finance les entreprises sociales admissibles par des intermédiaires sous la forme de bourses, de prêts, d’investissements en actions, de redevances ou d’autres outils financiers;
  • a recours à l’expertise et aux investissements du secteur privé pour faire effet de levier aux contributions du gouvernement;
  • sert de plateforme d’apprentissage pour le financement de projets sociaux novateurs.

(suite…)

l’Évolution de l’entrepreneuriat social série de profils: Erin Beagle, Roots to Harvest

Au cours de la prochaine année, l’Évolution de l’entrepreneuriat social va publier une série de profils de divers jeunes entrepreneurs sociaux du Nord de l’Ontario. Nous espérons que leurs histoires vous inspirent; que vous fassiez déjà du changement dans votre communauté ou que vous cherchez des moyens à faire le premier pas.

Si vous avez démarré une entreprise sociale, partager votre histoire avec nous pour apparaître dans notre série d’articles! Veuillez remplir le formulaire de demande et le retourner à Mélanie par courriel.

Pour plus d’informations sur l’Évolution de l’entrepreneuriat social et pour rester informés sur tous qui concerne l’entrepreneuriat social pour les jeunes dans le Nord de l’Ontario, assurez-vous de vous inscrire à notre bulletin en ligne.

(suite…)

La coopérative, un modèle de développement économique adapté aux entreprises artisanales

Le modèle d’entreprise actuel s’appuie sur quelques valeurs stables telles que la vente de produits au plus grand nombre, les prises de décisions descendantes, du siège vers les agences ou filiales, ou bien encore une création de valeur basée sur l’efficacité de la transformation de la matière et la minimalisation des coûts. A ce modèle s’est greffé un phénomène de concentration et de financiarisation des entreprises, au bénéfice d’actionnaires, imposant une rentabilité toujours plus élevée… Or dans le même temps, le marché devenu mondial et ouvert a exacerbé cette concurrence entre agents économiques et altéré la rentabilité des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs.

Parallèlement, émergent de nouvelles stratégies de création de valeur basées sur l’innovation permanente (produits et services), sur les logiques collaboratives ou bien encore sur le service client. Pour demeurer compétitif, il conviendrait donc d’adjoindre à sa production (qualité et quantité), de la valeur « immatérielle » : confiance (dans la relation commerciale), intelligence (innovation, sur-mesure), visibilité (marque), sur-mesure (résolution de problème)…

en savoir plus