Éco-Huronie

Commencé le 2009 | ,

Éco-Huronie est un centre écologique qui vous offre une gamme d’activités : Venez acheter les produits biologiques au Jardin du village ; amusez-vous avec vos enfants au camp Éco-explore et venez savourer nos bons produits au soupers de la Ferme à la fourchette.

Éco-Huronie s’engage dans le développement durable de notre communauté. Il assure la promotion des activités agricoles, de conservation du patrimoine, de recherche sur la biodiversité, de promotion du développement rural et l’éducation des membres de sa communauté en matière d’environnement, d’agriculture et de saine nutrition.

2014FestivalduLoupNous avons développé des activités sur 3 paliers :

  • Jardin du village : un jardin maraîcher de 2 acres, certifié biologique depuis 2011.
  • Camp Eco-explore : nous invitons des groupes scolaires à venir participer à des activités environnementales et amusantes au jardin.
  • Projet d’agrotourisme : soupers au jardin et carte des producteurs de la région.

Expérience communautaire

Éco-Huronie a son siège social à Penetanguishene mais nos activités se déroulent dans le petit village de Lafontaine, dans le canton de Tiny. Lafontaine est un petit village francophone qui célèbre sa francophonie à tous les ans via le Festival du loup. Nous avons plusieurs musiciens célèbres (Damien Robitaille, Jean-Marc Lalonde, Eric Dubeau, la famille Lefaive) et auteurs de renommé (Danielle Marchildon et Micheline Marchand) Notre organisme vise à verdir notre communauté, qui est très agricole et qui produit, depuis 60 ans, des patates et autres grandes cultures.

Nous jouissons aussi d’une bonne source de bénévoles de la communauté. A toutes les semaines des prisonniers du centre correctionnel de Penetanguishene viennent faire du travail communautaire dans notre jardin. Nous offrons aussi des stages aux jeunes étudiants en agriculture.

Historique de notre développement

En 2010, nous avons fait une demande à la Fondation Trillium en partenariat avec le RDÉE. Grâce à cette subvention nous avons fait la location de 2 arpents de terre fertile sur la propriété de la résidence pour gens aînés, Le Villageois. En 2012, Éco-Huronie a fait une 2e demande à FTO. Cette fois nous avons reçu des fonds pour 3 ans. Nous avons aussi reçu beaucoup de support d’Éthel Côté en terme de notre gouvernance. Depuis 6 ans, notre entreprise de production bio-locale s’accroît toujours. La première année, nous avions 4 étudiants embauchés à temps plein pour la saison. Chaque année, en plus du travail de notre coordinateur du jardin, nous employons des étudiants d’été grâce aux subventions de Service Canada, Jeunesse Canada au travail et Emplois Ontario. A date nous avons embauché plus de 25 étudiants pour du travail en communication, marketing et au jardin.

2014Panier 1Nous avons aussi fourni des boîtes de légumes frais à plus de 40 clients avec le programme ASC (agriculture soutenue par la communauté). Nous vendons aussi nos produits bios à plus de 6 restaurants de la région. A tous les étés nous célébrons nos bons produits du jardin en partageant 3 soupers de la Ferme à la fourchette avec notre communauté. Cette année nous avons cultivé un Jardin des 3 sœurs afin d’attirer des gens qui visitent la Huronie pour les commémorations Champlain.

Structure de l’organisation

Éco-Huronie fut incorporé en juillet 2009 comme organisme à buts non-lucratifs. Nous fonctionnons avec un conseil d’administration de 5 personnes, dont trois sont là depuis le début. Normalement nous embauchons une direction ou un coordinateur de projet mais à cause d’un manque de fond, cette année c’est le CA qui doit se partager les tâches de l’organisme. Nous employons un jardinier-chef et 2-3 employés pour le jardin.

Partenariats

Éco-Huronie joui de plusieurs partenaires qui facilitent notre fonctionnement :
La Clé d’la Baie de Penetanguishene; La Meute culturelle de Lafontaine; Le Goût de vivre; La résidence Le Villageois; CSDCCS-école Ste Croix ; RDÉE Ontario; CCED; CCO; Caisse populaire des voyageurs (commandites)

Finances

En janvier 2015 nous avons reçu notre dernier versement de la Fondation Trillium de l’Ontario : 17 400$. Depuis ce temps, nous fonctionnons avec les revenus de notre programme ASC (environ 10 000$-saison 2015) et des revenus de nos ventes de légumes aux marchés et restaurants de la région (environ 8 000$). Nous recevons aussi des revenus de nos soupers au jardin ou des visites agrotouristiques au Jardin du village. Nous recevons des subventions d’emploi pour nos étudiants universitaires qui travaillent au jardin. Notre plus grosse charge est le salaire des employés, surtout de notre jardinier-chef pour lequel nous ne recevons aucune subvention.

Impact et objectifs

Éco-Huronie travaille depuis 6 ans à valoriser l’agriculture et une alimentation saine et locale. Nous commençons à nous faire connaître et les gens recherchent nos produits. Notre certification biologique avec EcoCert à fait questionner les gens mais maintenant nous servons comme modèle pour plusieurs.
Notre centre écologique a aussi eu un impact avec les étudiants de la région. Puisque notre bureau est situé dans un local de l’école Ste Croix, ces étudiants ont joui de plusieurs ateliers concernant les plantations, la nutrition, et la récolte de produits sains.
Nous avons aussi eu un impact sur la communauté du comté de Simcoe en travaillant avec Simcoe County Farm Fresh à développer un Sentier des saveurs.
Nous espérons continuer nos activités en matière d’éducation dans notre communauté.

Défis

Nos fonds de la fondation Trillium sont maintenant épuisés alors nous fonctionnons cet été seulement de la vente de nos produits. C’est réellement une année de transition pour notre entreprise. Nous devons chercher d’autres sources de financement et trouver une relève pour l’organisme.

Leçons apprises

Quel beau groupe! Merci!

Ah que la courbe d’apprentissage a été élevée. Notre CA a appris en faisant. Nous avons appris beaucoup de nos partenaires qui nous ont supportés dès le début.

Quelques leçons à transmettre aux autres :

  • L’embauche de bons employés est très important. Il faut prendre son temps. Souvent nous faisons des décisions rapides à cause des dates limites de subventions mais ce ne sont pas de bonnes décisions. Puisque nous employons des employés bilingues, cela limite de beaucoup notre champ d’employés possibles.
  • La relève : il faut impliquer les jeunes de la communauté. Ce sont eux notre futur.
  • Le financement : encore il faut impliquer la communauté, utiliser les bénévoles et avoir un plan stratégique à long terme.

La vision du futur

Éco-Huronie est à la recherche d’un jeune agriculteur de la communauté qui pourra prendre la relève de nos opérations au jardin biologique. Tout est en place, c’est maintenant le temps de servir comme centre d’apprentissage pour les jeunes agriculteurs.

Vidéo

351 rue Lafontaine Ouest Tiny, ON L9M 0H1

705-543-1293

info@ecohuronie.com

http://www.ecohuronie.com/welcome_en.html

Nous n'acceptons plus de commentaires.